Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU-A) est l’organisation faîtière et la voix unie assurant la représentation des collectivités territoriales du continent africain. Cglu-A rassemble les 40 associations nationales de collectivités du continent, ainsi que 2000 villes de plus de 100.000 habitants. A travers ses membres, Cglu-A représente environ 350 millions de citoyens.
CGLU-A est Membre fondateur de l’organisation mondiale des Cités et Gouvernements Locaux Unis (Cglu), dont elle est la section régionale pour l’Afrique. CGLU-A a son siège à Rabàt, où elle jouit du statut diplomatique en tant qu’organisation internationale panafricaine.
La vision de CGLU-A est de « contribuer à l’unité et au développement de l’Afrique en partant des territoires ».

Ses objectifs ?
CGLU-A a pour objectifs de :
– Promouvoir la décentralisation en Afrique et la reconnaissance des collectivités territoriales comme un niveau de gouvernance publique autonome, distinct et complémentaire du gouvernement national ;
– Soutenir la création et le renforcement des capacités des associations nationales des collectivités territoriales et de leurs membres, pour de meilleurs services aux populations et l’engagement d’un dialogue structuré avec les gouvernements nationaux et les autres parties prenantes sur la mise en œuvre de la décentralisation,
– Mobiliser le dynamisme des collectivités territoriales du continent pour contribuer à la transformation de « de l’Afrique des Nations » en « Afrique des peuples » ;
– Appuyer la coopération entre collectivités territoriales, en particulier la coopération décentralisée transfrontalières, en vue de favoriser l’intégration régionale
– Organiser l’échange d’expériences et de bonnes pratiques entre collectivités territoriales africaines et des collectivités d’autres régions, et mettre en place tous les trois ans la plus importante plateforme panafricaine de dialogue sur la décentralisation et la gouvernance locale, le sommet Africités.

Ses instances ?
CGLU- A est composée de :
– L’assemblée Générale, organe suprême de l’organisation réunissant l’universalité des membres, qui se réunit tous les trois ans. Elle élit les membres du Conseil Panafricain des collectivités territoriales ;
– Le Conseil Panafricain des collectivités territoriales est l’organe chargé de la supervision de l’organisation entre les réunions de l’Assemblée générale. Il se réunit une fois par an et comprend 45 membres (9 pour chaque région) qui représente l’Afrique au Conseil mondial de CGLU
– Le Conseil Panafricain élit les membres du Comité Exécutif et de la Présidence de CGLU- A
– Le Comité Exécutif est l’organe politique de direction de CGLU-A. Il comprend 15 membres (3 pour chaque région d’Afrique), réunis au moins deux fois par an, qui représentent l’Afrique au Bureau Mondial de CGLU
– La présidence est la représentation politique de CGLU-A, avec 5 membres (un par région d’Afrique) parmi lesquels est élu le Président de CGLU-A
– Le Secrétariat Général est l’organe administratif et comptable de CGLU-A, chargé de sa gestion quotidienne et situé au siège de l’organisation

CGLU-A compte également à son sein le réseau des femmes Elues locales d’Afrique(REFELA) qui en est la Commission permanente pour l’égalité des genres.

La Présidence de CGLU- A est assurée (2016-2018) par la ville de Dakar, représentée par son Maire Khalifa Ababacar Sall. La Présidence de REFELA est assurée par la Ville de Bagangté au Cameroun, représentée par son Maire Mme Célestine Ketcha Courtes. Le Secrétaire général de CGLU-A est Jean Pierre Elong Mbassi, de nationalité camerounaise.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here