La session ordinaire de l’année 2018 du Conseil des Collectivités Territoriales de l’Union Economique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (CCT-UEMOA) s’ouvre ce lundi 10 décembre à Abidjan. Cette rencontre de 4 jours sera à la fois technique et délibérative selon un communiqué.

Au cours de cette session, les acteurs des territoires (élus locaux, cadres de l’institution communautaire et les experts associés) se pencheront sur d’importants sujets relatifs à la décentralisation et au développement durable au sein de l’Union afin d’accélérer la marche vers l’UEMOA des peuples.

Quatre points sont inscrits à l’ordre du jour de cette session ordinaire. Les membres du CCT-UEMOA aborderont d’importantes thématiques comme le Programme Régional d’Appui à la Décentralisation Financière en Afrique de l’Ouest (PRADEF), le Coaching des projets d’infrastructures et le Programme Logement Abordable financé par la Banque Mondiale. L’Assemblée Générale s’ouvrira le 13 décembre 2018 pour aborder la programmation du renouvellement des instances du CCT.

Cette rencontre se tient à un moment où le CCT-UEMOA est entré dans la phase de mise en œuvre effective de ses programmes dans les différents pays et jouit d’une reconnaissance communautaire et internationale. Plusieurs partenaires ont signé des conventions de partenariat avec le CCT-UEMOA et d’autres sont annoncés. L’organe communautaire a ouvert plusieurs chantiers de développement durable et contribue à la territorialisation des politiques de l’UEMOA.

Le Conseil des Collectivités Territoriales est un Organe de l’UEMOA créé par l’Acte Additionnel n°02/CCEG/UEMOA/2011 du 30 mai 2011 de la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernements. Par cet acte, l’Union a donné un signal politique clair pour une meilleure implication des collectivités territoriales dans le processus d’intégration afin de relever les défis de la mondialisation, promouvoir un développement durable local et prendre en compte les préoccupations des populations dans les politiques et programmes communautaires de développement.

Le CCT a pour missions d’assurer la participation des collectivités territoriales à la réalisation des objectifs de l’Union, de consolider l’effort d’intégration entrepris par les Etats membres de l’Union par des actions menées au niveau des collectivités territoriales afin que l’idéal d’intégration soit partagé par les peuples de l’espace UEMOA. Le CCT a également pour mission d’accompagner la Commission de l’UEMOA dans la conception et la mise en œuvre de projets intégrateurs et structurants au bénéfice des collectivités territoriales de l’Union et de contribuer au renforcement de la cohésion sociale, économique et territoriale à travers des actions partagées entre l’Union, les Etats membres, et les autorités locales.

Le CCT est composé de représentants des collectivités territoriales désignés par les associations de pouvoirs locaux titulaires d’un mandat au sein d’une collectivité territoriale résultant d’une élection au suffrage universel. Le CCT est composé de six (6) représentants par Etat membre et comprend l’Assemblée générale et le Bureau que préside Albert François AMICHIA, Maire de Treichville, Ministre de la Ville de la République de Côte d’Ivoire.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here