Mis en oeuvre depuis décembre 2012 dans 49 communes puis 62 à partir d’août 2017 par l’ONG ALCRER et SOCIAL WATCH BÉNIN, le Programme PartiCiP peut se targuer d’avoir considérablement contribuer à l’éducation, à l’éveil et à l’information des populations sur les actions des élus notamment du maire et du conseil communal qu’il préside.

Ainsi, à travers des contrats de partenariat avec une quarantaine de radios installées dans ses 62 communes d’intervention, le Programme PartiCiP, par le biais des Cellules de Participation Citoyenne (CPC), organise des émissions en Français et en langues du milieu pour informer les populations, leur permettre d’apprécier les actions des autorités communales mais aussi nationales, de faire des propositions/suggestions susceptibles de contribuer au développement de la commune.

« Je suis une fidèle auditrice qui suit les émissions de la CPC regulièrement. Grâce à elles, des personnes ressources viennent nous donner les bonnes informations sur l’éducation, la santé, l’agriculture, l’eau et l’assainissement, les droits et devoirs du citoyen etc. », confie ainsi dame Rosine Fatchessi, une commerçante résidant à Abomey.

Pour Paul Anato, habitant la commune d’Allada,  » c’est grâce aux émissions de la CPC que nous nous intéressons à la gestion des affaires de la commune par le maire. Nous sommes informés à temps des dates de session et de la tenue des audiences publiques. Nous maîtrisons chaque année le budget de notre commune. Rien n’est plus caché comme avant ». Pour ce couturier d’une quarantaine d’années, la bonne information est véritablement à la portée des citoyens grâce à l’ONG ALCRER et SOCIAL qui ont installé les CPC dans les communes.

Félicien Sogadji de Lalo partage cet enthousiasme. Pour lui, l’intérêt de ces émissions réside dans le fait que « elles abordent nos préoccupations quotidiennes. Et puis, le message passe parce que c’est dans nos langues locales. Nous suivons très bien ce qui est dit puisque les invités sont des spécialistes des domaines abordés ».

À travers des tables rondes ou des débats sur les radios partenaires du Programme PartiCiP, les CPC s’investissent ainsi, entre autres, dans l’éducation pour un changement de comportements au sein des populations, l’éveil citoyen, l’information des populations, la dénonciation des pratiques contraires à celles admises par les lois de la décentralisation et susceptibles de freiner le développement locales.

Impressionnés par la qualité des émissions produites par les CPC et la pertinence des sujets abordés, les acteurs de la décentralisation et surtout les élus locaux ne manquent d’ailleurs pas de les encourager et d’y prendre régulièrement part sur invitation des CPC pour étancher la soif des populations en informations sur les actions du conseil communal.

Somme toute, ces tribunes d’information et d’éducation animées par les CPC, jouent un rôle important dans l’animation de la vie communale, l’enracinement de la veille citoyenne sur la gestion des affaires publiques et surtout la culture de la citoyenneté active au service du développement des communes du Bénin.

Les nombreux prix et autres distinctions décernés au CPC par diverses steuctures et institutions à cet effet, témoignent avec éloquence de la reconnaissance des efforts de l’ONG ALCRER et SOCIAL WATCH BÉNIN à travers PartiCiP par les autorités communales, la Société civile et les partenaires au développement.

Source : PartiCiP


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here