Le Forum des villes et régions pour la coopération au développement ouvert à Bruxelles s’est ouvert ce lundi 4 février. Cette rencontre de deux jours vise à renforcer le dialogue politique entre les institutions de l’UE et les autorités locales et régionales d’Europe et des pays partenaires, et entre elles. Plusieurs personnalités et experts en décentralisation prennent part à cette activité. Parmi lesquelles, le sénégalais El Hadji Malick DIOP Président de la commission économique et financière du conseil des collectivités territoriales de l’espace UEMOA qui a prononcé une communication à l’occasion du panel sur le cadre politique international pour un développement durable urbain. Senterritoires vous propose un extrait de son intervention.

… Depuis sa création, l’UEMOA a essentiellement collaboré avec les Etats membres, spécifiquement avec leurs Administrations centrales pour amorcer les principaux chantiers des politiques d’intégration communautaire avec beaucoup de difficultés et de contraintes que vous avec  nous lèverons ensemble

Le Conseil des Collectivités Territoriales  (CCT)de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a été créé le 30 mai 2011 par la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernements.

Par cet acte, l’Union donne un signal politique clair pour une meilleure implication des collectivités territoriales dans le processus d’intégration régionale pour relever les défis de la mondialisation, promouvoir un système de gouvernance multi niveaux , et prendre en compte les préoccupations des autorités locales dans les politiques de développement .

Le principe directeur du CCT est de fédérer les initiatives, les compétences et les moyens afin de mettre en place une plateforme qui articule les niveaux régional, national et local pour à la fois  une continuité et une  convergence territoriale.

Son Assemblée générale organise  et valide ses travaux par le biais de six commissions techniques composées de membres du CCT :

–           La Commission du Développement, de la Cohésion Sociale et de la Solidarité

–           La Commission Aménagement du Territoire et du Développement Durable ;

–           La Commission Coopération et Partenariat ;

–           La Commission Economique et Financière ;

–           La Commission Affaires Générales et Institutionnelles ;

–           La Commission Paix, Sécurité et Gestion des Migrations.

Par ces actions novatrices, le souci de passer de l’UEMOA des Etats à une Union des peuples est concrétisé avec pour objectifnon seulement d’assurer la participation des communautés à la base aux actions de l’Union, mais également de constituer une garantie de la prise en compte des préoccupations des populations dans la formulation , la mise ne œuvre et le suivi des politiques de l’UEMOA.

Cette décision des plus hautes autorités de l’Union est bien en phase avec les évolutions actuelles dans la gouvernance des Etats qui fait apparaitre les collectivités territoriales comme des échelons infranationaux de gouvernements. 

Chers participants, honorables invités ;

Dans la dynamique de l’intégration régionale, le CCT-UEMOA joue aujourd’hui un rôle politique et technique prépondérant et de premier ordre dans l’accompagnement des démarches de collaborations multi-acteurs à différentes échelles à travers des stratégies, des outils et des projets préparés et montés de façon inclusive  avec les autorités locales.

En effet, depuis son installation, le CCT-UEMOA a adopté une feuille de route qui définit huit (8) programmes intégrateurs visant à promouvoir une approche territoriale du développement. Il s’agit de :

  1. Programme de coopération transfrontalière ;
  2. Programme paix, sécurité et gestion des migrations ;
  3. Programme de convergence en matière de décentralisation financière ;
  4. Programme de renforcement de capacités ;
  5. Programme portant sur les Objectifs du Développement Durable ;
  6. Programme de jumelage et coopération entre collectivités territoriales de l’espace UEMOA ;
  7. Programme fonds communautaire de financement des collectivités territoriales ;
  8. Programme gouvernance et genre.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ces programmes prioritaires, le CCT bénéficie de l’appui technique et financier des partenaires au développement (Union européenne, Coopération française, Coopération Suisse, Fonds d’Equipement des Nations Unies, Global Local Forum, GIZ, Grand-Duché du Luxembourg, le Fonds Mondial de Développement des Villes  etc.).

Afin d’obtenir des résultats palpables dans le cadre de ses missions, le CCT-UEMOA s’appuie sur des instruments et outils d’intégration et de développement communautaire :

  1. Le mécanisme communautaire de financement des collectivités et la directive sur la décentralisation financière;
  2. Le programme de coopération transfrontalière,
  3. Le programme Paix et Sécurité ;
  4. Le renforcement de la décentralisation financière assorti d’un plan pour la construction de la convergence, etc.

C’est l’occasion pour moi de remercier et d’encourager nos partenaires techniques et financiers  qui fort de leur antériorité d’expériences et d’expertise, apportent un concours précieux à l’élaboration et à la mise en œuvre des différents programmes communautaires de développement territorial en Afrique de l’Ouest.

Mesdames et Messieurs ;

Le programme de la présente rencontre est dense et je suis convaincu que le fruit des réflexions sur les différentes thématiques contribuera à dynamiser davantage, les relations entre acteurs du développement durable.

Je suis persuadé que des échanges enrichissants, porteurs d’idées novatrices, aboutiront à l’éclosion de projets de coopération pour le développement local et régional durable.

Je souhaite par ailleurs, que cette rencontre facilite la convergence, la synergie d’actions, la mutualisation des moyens pour l’accompagnement des initiatives portant sur la coopération entre collectivités territoriales d’Europe et d’Afrique.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here