Pour amener les collectivités territoriales et les populations à s’engager davantage dans la promotion de l’accès à l’assainissement pour tous, la cellule d’appui aux élus locaux et  l’ONG Eau-Vie-Environnement (EVE), une organisation de la société civile travaillant sur le développement et l’humanitaire, comptent travailler ensemble amener les populations à acquérir et utiliser adéquatement des ouvrages et services d’assainissement autonomes pour augmenter le taux national d’accès à l’assainissement. Pour ce faire, l’ONG EVE initiatrice du programme « Mobilisation des acteurs locaux pour l’assainissement autonome » comptent  sur l’engagement des collectivités territoriales pour atteindre ses objectifs. C’est dans ce cadre qu’une rencontre s’est tenue ce lundi entre la CAEL et l’ONG EVE pour réflechir ensemble sur les stratégies de mobilisation des collectivités territoriales et de l’ensemble des acteurs territoriaux.

Pour Mamadou Lamine Seck, Coordonnateur dee projet vise ainsi à amener d’ici à fin 2021, le ministère en charge de la décentralisation  à inscrire l’assainissement et la GBV dans le futur bloc des compétences à transférer aux Collectivités territoriales. Pour atteindre cet objectif, une stratégie de plaidoyer sera mise en œuvre afin de sensibiliser les décideurs et partenaires au développement sur la nécessité de responsabiliser les Collectivités territoriales pour l’amélioration de l’assainissement autonome.

L’assainissement autonome avec toute la sensibilité qu’il revêt doit être transféré aux collectivités territoriales va en droite ligne  avec les missions de la CAEL et les aspirations de l’Etat du Sénégal selon le Directeur de la CAEL, Abdou Khadre LO. Raison pour laquelle la CAEL est prête à accompagner cette initiative qui va impacter positivement sur la vie des populations.

Mobilisation et engagement citoyen

La mobilisation et l’engagement citoyen contribue à l’atteinte des deux (2) objectifs définis pour la présente campagne. Par rapport à l’objectif 1, des consultations citoyennes seront organisées avec les populations et les responsables des CT pour alimenter l’analyse situationnelle de l’assainissement autonome et la gestion des boues de vidange selon le document de présentation du projet.

En effet dans les collectivités territoriales, la demande en assainissement autonome, et la GBV a évolué de manière conséquente en l’absence d’une offre adéquate.

Les Collectivités territoriales restent interpellées mais ne peuvent pas agir du fait d’une limitation légale. Face à cette situation le transfert de compétences aux CT pourrait constituer une opportunité de mobilisation de ressources financières et une liberté d’initiative pour les élus locaux.

Mouvements citoyens et groupes populaires sont de plus en plus dans une démarche de Contrôle citoyen et d’exigence de plus de redevabilité de la part  des autorités locales y compris dans le secteur de l’assainissement et la gestion des boues de vidange. Ces acteurs citoyens pourraient  se positionner comme interlocuteurs des autorités locales pour un meilleur accès de populations à des services améliorés d’assainissement et de GBV. Ils seront ainsi les piliers des consultations citoyennes.

Par rapport à l’objectif 2, il s’agira de mobiliser et rendre opérationnels 6000 volontaires et relais pour la génération de la demande et la promotion de services d’assainissement améliorés et de GBV au niveau communautaire.  En effet, il existe au niveau communautaire des acteurs engagé dans le développement local et pourraient ainsi trouver en la campagne une opportunité de renforcement des capacités et de génération de revenus

Communication et Média

Le concours des médias permettra de diffuser le message et de vulgariser les messages. Ou encore, de participer à l’éveil des consciences. Ce, afin de faire adopter par les populations ciblées de meilleures pratiques d’assainissement et un usage des BDV. Ce, pour une amélioration de la santé publique grâce à un meilleur accès à l’assainissement hygiénique et une gestion adéquate des boues de vidange. Pour atteindre cet objectif, les médias constituent donc l’un des leviers d’action auxquels nous allons recourir pour susciter l’adhésion à un service d’assainissement, de favoriser sa bonne utilisation et de faire adopter les pratiques d’hygiène adaptées.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here