Spread the love

En 15 jours seulement, la Sonacos Kolda a réceptionné 4 mille 566 tonnes de graines d’arachide. Un record d’après Modou Diagne Fada, Directeur général de la société agroalimentaire, venu s’enquérir de l’état d’avancement de la campagne dans cette partie sud-est du Sénégal.

La campagne de commercialisation de l’arachide bat son plein. A Kolda, la situation évolue positivement. Les machines tournent ainsi sans arrêt dans les différents points de collecte avec une main d’œuvre engagée. A preuve, en 15 jours seulement, la Sonacos Kolda a déjà réceptionné 4 mille 566 tonnes de graines d’arachide. Une satisfaction pour le Directeur général de la Sonacos, qui était venu s’enquérir de l’état d’avancement de la collecte. Aux yeux de Modou Diagne Fada, cette quantité réceptionnée est un record. Un résultat qu’il impute à la volonté et l’engagement des acteurs sur le terrain. Parmi lesquels Boubacar Konta, opérateur économique, qui a mis à la disposition de la Sonacos un vaste espace qui sert de point de collecte. Mais aussi de la disponibilité de la main d’œuvre, des producteurs, et surtout le matériel assez complet pour faciliter les opérations.


Sur ce site en pleine brousse loin de la ville, les camions font de longues queues devant les portes du centre de réception. Raison pour laquelle Modou Diagne Fada a invité tous les acteurs à accélérer le déchargement des graines. Il souhaite que la quantité journalière déchargée passe de 350 tonnes à 500 tonnes jour. Pour cela, le Dg de la Sonacos veut que les équipes soient formées en technique d’efficacité et que les sauterelles de déchargement soient réparées…


Dans les différents points de collecte de l’arachide, les camions continuent à arriver, au grand bonheur de la Sonacos ainsi que des autres acteurs de la filière. D’ailleurs dans ce centre de réception de Kolda, une centaine de personnes y travaillent. Ce qui fait dire à Boubacar Konta que ces centres de réception constituent des sources d’emplois pour les jeunes de la région naturelle. Ces employés sont venus de diverses localités de la Casamance. Autour des sites, se développe le petit commerce le jour comme la nuit, avec surtout des femmes qui vendent des repas, et des jeunes filles qui commercialisent de l’eau fraîche et des jus de fruits naturels de la Casamance. Des emplois que Modou Diagne Fada promet de multiplier par deux avec l’installation officielle du centre de reception et de traitement des graines. L’infrastructure est prévue sur un site de trois ha déjà attribué à la Sonacos par la commune rurale de Dioulacolon. A en croire M. Diagne, les travaux de construction démarrent en 2021. Et ce centre comprendra plusieurs compartiments dont un magasin de stockage de graines décortiquées et non décortiquées, installation d’une ligneuse qui est une grosse machine de décorticage. Et Fada de préciser qu’à la prochaine campagne de commercialisation de l’arachide de 2021, c’est ce centre qui va réceptionner les graines. Une annonce bien accueillie par les producteurs et autres acteurs de la filière à Kolda qui déjà s’autoproclame Bassin arachidier du Sénégal, vu les quantités d’arachide que la région fournit à la Sonacos. Pour le Dg, l’Etat veut faire en sorte que la Sonacos soit présente un peu partout au Sénégal. Ajoutant que cette politique est aussi appliquée à Tambacounda où en 2021, un centre sera érigé à Sinthiou Malème et un autre dans le département de Koumpentoum sous le même format. Pour dire qu’à la prochaine campagne de commercialisation de l’arachide, Kolda sera sous l’ère des petites unités industrielles.

Le Quotidien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here