Les collectivités territoriales bénéficiaires du Programme Généralisation de la certification citoyenne ont enregistré de bons résultats en matière de participation. Elles doivent, cependant, fournir davantage d’efforts pour améliorer les autres indicateurs.

Le point focal de la zone Sud du Programme Généralisation de la certification citoyenne aux communes du Sénégal se félicite des résultats obtenus par les collectivités territoriales ciblées. Moudjibou Rahmane Baldé se réjouit de l’atteinte des objectifs globaux que ces communes s’étaient fixées, notamment la connaissance des rôles et missions de chaque acteur, et de leur engagement dans le processus de la bonne gouvernance. Sur les cinq indicateurs ciblés par le programme, les collectivités territoriales bénéficiaires ont obtenu une note supérieure à la moyenne dans le domaine de la participation citoyenne. En revanche, pour ce qui concerne l’efficacité, l’équité et la transparence/obligation de rendre compte, les résultats sont plutôt mitigés et des efforts doivent être faits pour améliorer ces indicateurs qui continuent de tirer les performances globales de ces localités vers le bas.

Ce programme est financé par l’Union européenne qui a accordé une subvention à l’Association des maires du Sénégal pour une durée de deux ans et exécuté par le forum civil. Au total, 50 collectivités territoriales bénéficient de ce programme à travers le Sénégal dont 7 dans les régions de Sédhiou, Kolda et Ziguinchor. Il s’agit notamment de Dioulacolon, Diaobé-Kabendou, Médina Chérif, Sakar, Marsassoum, Djibidione et Adéane.

« Ce programme a pour ambition de renforcer la bonne gouvernance dans les collectivités territoriales. Il a un volet qui s’appelle Certification citoyenne qui est un paquet de formation et de renforcement de capacités des élus locaux. Dans une première partie, c’est d’abord, créer le comité local de Certification citoyenne qui est chargé d’évaluer la collectivité territoriale à travers un audit à blanc et ensuite, faire le suivi des indicateurs pour les améliorer avant l’audit final » déclare Moudjibou Rahmane Baldé.

Il appelle les élus locaux à faire des efforts dans la gestion des affaires publiques, notamment en matière de comptabilité, de déclaration de patrimoine du Maire, des procédures de passation de marchés et de l’affichage entres autres.

Le Soleil


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

1 COMMENT

  1. Great job you guys doing this interesting n real thing will love to b part of it as long as the territorial its concern best regards to u

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here