Spread the love

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, chargé de la Décentralisation et du Développement local, Charles Nganfouomo, a encouragé les maires du Congo à rendre effectif le processus de la décentralisation au terme de la disponibilisation de plus de quatorze milliards de francs CFA, inscrit dans la loi des finances 2021.

L’annonce a été faite à la faveur de l’assemblée générale extraordinaire de l’association des maires du Congo, une organisation chargée de mener un plaidoyer en faveur des collectivités locales auprès des pouvoirs publics, des partenaires nationaux et étrangers.

Ces fonds sont destinés à mettre en œuvre le processus de la décentralisation dans les secteurs de l’enseignement primaire et secondaire, l’enseignement technique et professionnel ainsi que le secteur de la santé dont une série de décrets et de textes d’applications ont été signés par le gouvernement.

« Il reste en ce moment l’obligation de transférer les fonds aux collectivités locales pour gérer les secteurs de la santé et de l’enseignement. Actuellement le ministère de l’Intérieur s’active sous l’autorité du Premier ministre pour que les orientations présidentielles soient de stricte application », a indiqué le ministre Charles Nganfouomo.

Le maire de la ville de Brazzaville, Dieudonné Bantsimba, a pour sa part appelé à l’unité et au rassemblement des membres de l’association des maires du Congo. « Les élus locaux doivent poursuivre avec volonté et compétence le développement des collectivités locales », a insisté Dieudonné Bantsimba.

Par ailleurs, en pleine assemblée générale extraordinaire, les membres de l’association des maires du Congo ont examiné et adopté : les statuts, le règlement intérieur, le plan d’actions 2021 ainsi que le budget 2021 de leur organisation.

Ils ont de même actualisé les instances dirigeantes de leur organisation en votant un bureau exécutif de cinq membres dirigé par le maire de Brazzaville, Dieudonné Bantsimba, ainsi qu’une commission de suivi et évaluation, présidée par François Kando, maire de Pointe-Noire.

Par contre, l’enseignant de sociologie, Evariste Miakakarila, a été désigné comme consultant de l’association des maires du Congo auprès des Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique, une organisation internationale panafricaine regroupant, à quelques exceptions près, toutes les villes, les collectivités territoriales ainsi que les associations nationales des collectivités locales africaines.

journaldebrazza.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here