Spread the love

La coopération décentralisée est «un levier important» d’appui aux Collectivités territoriales, a souligné jeudi, à Dakar, le ministre des Collectivités territoriales, du développement et de l’aménagement des territoires, porte-parole du gouvernement, Oumar Guèye.

«La coopération décentralisée entre collectivités territoriales sénégalaises et étrangères constitue un levier important d’appui aux collectivités territoriales sénégalaises», a-t-il notamment indiqué. M. Guèye intervenait lors d’un échange par visioconférence avec l’ambassadeur de France à Dakar, Philippe Lalliot, et Christine Moro, ambassadrice déléguée pour l’Action extérieure des Collectivités territoriales, depuis la France.

Cette rencontre entre dans le cadre de la sixième réunion du Comité de pilotage du dispositif conjoint d’appui à la coopération décentralisée franco-sénégalaise.
Le ministre a rappelé que le Président Macky Sall a décidé, lors de la Journée nationale de la décentralisation le 22 octobre 2020, la réhabilitation de la direction de la Coopération décentralisée. Selon lui, cette mesure figure en bonne place dans le projet de décret d’organisation du ministère des Collectivités territoriales, du développement et de l’aménagement des territoires. «Cela permettra d’assurer une plus grande lisibilité auprès des collectivités territoriales sénégalaises et des partenaires institutionnels ou opérateurs au Sénégal, de définir une stratégie coordonnée des efforts du ministère en matière de coopération décentralisée», a expliqué le ministre à l’Aps.

«Ainsi, au fur et à mesure que le dispositif se déploie et se fait connaître, les demandes des collectivités territoriales s’accroissent et même de nouveaux partenariats sont créés. Ces deux dernières années, je me réjouis que le dispositif conjoint ait suscité et valorisé le développement de dix nouveaux partenariats de coopération», a-t-il ajouté.

«Nous pouvons nous réjouir que des ressources importantes dans le cadre du renforcement de capacités aient été mobilisées, de 2015 à 2020, à travers 69 projets cofinancés, pour un montant total de 2 millions 237 mille 460 €, soit 1 milliard 467 millions 677 mille 550 F Cfa au profit de 25 communes et 11 départements du Sénégal», a souligné Oumar Guèye.

Selon lui, c’est la preuve que l’instrument est apprécié par les élus locaux et les autres acteurs. «Dès lors, nous devons poursuivre la mise en œuvre du dispositif, renforcer la communication et veiller à une gestion exemplaire des projets portés par nos collectivités territoriales.

Une exigence de bonne gouvernance, accompagnée d’une disponibilité de l’appui technique et d’équilibre des partenariats, tels sont les credo qui doivent nous guider», a-t-il fait savoir. Oumar Guèye a indiqué que l’enjeu de l’appel à projets 2021, qui sera lancé, est un enjeu de territoire, d’attractivité, mais aussi de dynamisme et de gestion axée sur les résultats.

Avec le Quotidien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here