Spread the love

La maire de Dakar, Soham Wardini, a lancé officiellement la candidature de sa ville pour l’organisation du Forum mondial de l’économie sociale et solidaire plus connu sous le nom de ‘’Global social economy forum‘’ (GSEF2023) en 2023, a constaté l’APS.   S’exprimant lors d’une cérémonie tenue à l’hôtel de ville, Mme Wardini a estimé que Dakar est bien placée pour accueillir la sixième édition du forum en 2023, soulignant les nombreux atouts qui donnent espoir à cette candidature.   ‘’Nous sommes bien placés, nous connaissons ce qu’est l’économie sociale et solidaire, nous sommes un exemple, car Dakar a été retenue parmi les six villes qui peuvent concourir d’après une étude des Nations Unies, c’est cela la motivation’’, a expliqué l’édile de la capitale sénégalaise.  

Selon elle, le défi sera relevé, car « l’économie sociale et solidaire est ancrée dans notre société, elle n’est pas nouvelle pour nous ».    « La première fois que j’ai participé à ce forum, je me suis retrouvée comme si j’étais au Sénégal, les gens qui ramassent dans les ordures et les revendent, les tontines que nos femmes organisent pour s’entre-aider les unes des autres, c’est une solidarité que l’on entretienne et cela nous a valu beaucoup de succès surtout sur l’international », a t-elle fait valoir.    Pour la maire de Dakar, après la pandémie de la Covid-19 qui a mis à terre l’économie mondiale, il y a des moyens pour que tout le monde puisse se retrouver et que l’on redémarre sur de nouvelles bases.    Une campagne sera menée sur le continent pour réunir autour de Dakar la candidature de l’Afrique, a-t-elle fait savoir.  

Le maire de Dieupeul-Derklé, Cheikh Guèye, a de son côté soutenu que Dakar est en bonne position pour accueillir le forum mondial de l’économie sociale s’appuyant sur ses atouts parmi lesquels la stabilité du pays.    « Dakar est dans une situation politiquement, socialement stable où les principes de l’économie sociale et solidaire convergent à une valeur africaine voire sénégalaise, c’est aussi un secteur économique en pleine expansion », a dit le maire.   « C’est plus de conscience politique de l’importance l’économie sociale avec un ministère dédié à l’Economie sociale et solidaire, un cadre juridique favorable à l’économie sociale et solidaire », a-t-il ajouté.   

Dakar a obtenu aussi le soutien de l’Association des maires du Sénégal et de l’Union des associations des élus locaux, selon Abdou Khadre Ndiaye, le maire de Gaya, dans le département de Dagana, au nord du Sénégal.    « Nous soutenons pleinement la candidature de Dakar qui est en bonne posture, Dakar prend sa part de l’histoire, c’est une vitrine, une locomotive », a-t-il dit.   

Dakar doit concourir avec les villes comme Casablanca, Rabat au Maroc et Johannesburg en Afrique du Sud pour accueillir le premier Forum de l’économie sociale et solidaire en Afrique.    La ville hôte va être désignée sera connue le 7 octobre prochain lors du quatrième forum mondial de l’économie sociale et solidaire prévu du 4 au 8 octobre à Mexico.    Depuis plus d’une décennie, la ville de Dakar est engagée dans une promotion de l’économie sociale et solidaire avec de nombreux programmes mis en place parmi lesquels on peut citer le soutien aux activités génératrices de revenus aux familles en situation de pauvreté.   

Il y a aussi le mécanisme de soutien à l’agriculture urbaine pour une économie verte et circulaire et le fonds d’appui aux initiatives culturelles privées.    Dakar a rejoint en juin 2020 le forum mondial de l’économie sociale et solidaire.

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here