Le président de la République, Macky Sall, a lancé l’opération de nettoiement ‘’Sénégal propre’’, qui sera menée le premier samedi de chaque mois dans le territoire national, a constaté l’APS, samedi, à Mermoz, le quartier dakarois dont il est résident.  

Le lancement des Journées mensuelles de nettoiement a eu lieu dans un jardin public en présence du ministre de l’Habitat, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdou Karim Fofana, de la maire de de Dakar, Soham Wardini, et d’autres personnalités.   Après avoir lancé l’opération, tout près de son domicile, le chef de l’Etat a visité plusieurs communes d’arrondissement de la capitale, de Mermoz à Dakar-Plateau en passant par les quartiers de Sicap, de Grand-Dakar, etc. 

L’opération de nettoiement sera menée dans toutes les 14 régions du pays, sous la houlette de l’administration territoriale. Elle avait été annoncée dès le 2 avril 2019 par Macky Sall, dans son discours d’investiture, un peu plus d’un mois après sa réélection, le 24 février. 
‘’Le +Sénégal propre+ doit interpeller les consciences et impulser un sursaut collectif pour lutter contre l’insalubrité’’, avait-il dit en entamant son nouveau mandat présidentiel, ajoutant qu’il s’agit d’‘’une activité (…) qui doit concerner tous les citoyens’’. 
Cette initiative doit être ‘’pérennisée’’, afin que ‘’tous les Sénégalais intègrent la préservation du cadre de vie dans leurs habitudes et leurs préoccupations quotidiennes’’, a dit le chef de l’Etat, ce samedi.

Il s’exprime ainsi dans un pays où la rue est souvent le réceptacle de toutes sortes d’ordures, car étant considérée par de nombreux Sénégalais comme un espace n’appartenant à personne, que l’on peut salir en toute quiétude.    ‘’On peut envisager toutes les lois ou sanctions possibles, mais le changement de comportement s’avère plus déterminant’’, a ajouté le chef de l’Etat, invitant ses compatriotes à ‘’s’approprier le concept +Sénégal propre+’’.   En lançant l’opération ‘’Sénégal propre’’, il a souhaité que les Sénégalais descendent dans les rues pour les nettoyer, durant tout le mois en cours, puis le premier samedi de chaque mois, à partir de février prochain.   Macky Sall a annoncé la création d’une future ‘’brigade spéciale’’, qui sera chargée du suivi de cette initiative, aux côtés du ministère de l’Hygiène publique, auquel il a demandé de lutter contre ‘’le désencombrement et l’installation sauvage de gargotes et de carcasses de voitures’’ dans la rue. 
‘’Cette brigade spéciale sera dotée d’un budget et de moyens juridiques et matériels’’, a assuré le président de la République, sans plus de détails.

Le Grand Prix du chef de l’Etat sera décerné chaque année à la commune qui aura fait mieux que les autres en matière d’hygiène publique, a annoncé Macky Sall.   Cette distinction va servir, espère-t-il, à ‘’encourager [la] culture de la propreté’’ au Sénégal.   Macky Sall a par ailleurs invité le secteur privé sénégalais à soutenir cette ’’activité citoyenne’’, les journées mensuelles de nettoiement, dans le cadre de sa politique de « responsabilité sociétale des entreprises ». Il a également sollicité les associations sportives et culturelles qui, dirigées par des jeunes, sont légion dans les villes sénégalaises.

APS


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here