Spread the love

Pour le Ministre Oumar Guèye, des avancées tangibles ont été notées sur le programme édicté par le Président de la République Macky Sall.

Aussi dira-t-il : « En 2020 comme vous l’avez eu à  le constater, il y a eu beaucoup d’avancées qui ont été notées par la mise en Å“uvre de la politique de décentralisation définie par son Excellence, Mr le Président de la République Macky Sall, et mise en Å“uvre par ce ministère. Dans beaucoup de domaines, nous pouvons citer et sans être exhaustif des avancées dans la mise en Å“uvre de la fonction public locale. à‡a, c’est important. Nous pouvons dire aujourd’hui que la fonction publique locale est effective même s’il y a encore des décrets qui vont être bientôt finalisés et particulièrement la mise en place de la structure de gestion de la fonction publique locale. Sur l’Etat civil aussi, il y a beaucoup d’avancées que nous avons pu noter, notamment le projet de numérisation et de digitalisation de l’Etat civil, également sur la mobilisation des fonds issus de l’Etat central vers les collectivités territoriales o๠nous avons vu que le président Macky Sall a décidé d’augmenter de manière significative les fonds de dotations des collectivités territoriales et les fonds d’équipements des collectivités territoriales ».

Et de relever dans la foulée que des fonds importants ont été rassemblés pour la continuité des projets en 2021 : « Nous sommes à  près de 60 milliards de fonds d’équipements et de fonds de dotations des collectivités territoriales mais également la contribution économique locale qui est une réalité maintenant au niveau des collectivités territoriales « la CEL ». Mais aussi la mise en Å“uvre du « Pacasen », le Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal pour 130 milliards sur 5 ans avec 123 collectivités territoriales bénéficiaires ».

D’après le ministre Oumar Gueèye, les perspectives maintenant, « c’est essentiellement aussi la mise en Å“uvre du Pacasen rural, un projet de 352 milliards pour 476 collectivités territoriales, c’est à  dire les 599 moins les 123 qui avait déjà  bénéficié du Pacasen urbain ». Il s’agira aussi, slon le ministre, de continuer le programme de digitalisation de l’Etat civil, un projet de 18 milliards avec l’Union européenne, tout comme les importants projets qui sont en train d’être gérés par l’Agence de développement municipal. Et de poursuivre en mettant l’accent Sur le Projet de gestion des eaux pluviales qui est en train de se produire à  Keur Massar.

Pour finir, le ministre Oumatr Guèye a tenu à  déplorer la détérioration des bâtiments administratifs qui ont subi des dégâts lourds lors des récentes manifestations dans le pays. « J’ai envoyé une correspondance a l’ensemble des gouverneurs du Sénégal pour voir si dans leurs zones, il y a eu des collectivités, des mairies, des Etats-civils qui ont été touchés par ces malheureux événements et je suis en train de recevoir des réponses. Une fois que nous avons reçu les réponses, nous allons évaluer. Evidemment, ce sont des bâtiments publics, l’état va prendre ses responsabilités pour que ces services puissent continuer à  fonctionner. On va les remettre en état pour assurer la continuité du service public », a conclu le ministre Oumar Guèye.

Sud Quotidien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here