La liste des nominés de la deuxième édition du Prix d’Excellence du Leadership Local( PELL)  a été dévoilée, vendredi 25 Octobre  2019. C’était au cours d’une conférence de presse tenue au siège de l’organisation Enda Ecopop, initiatrice de l’événement en partenariat avec le l’UAEL, le PNDL et le Ministère des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement du Territoire. A cet effet, 30 collectivités territoriales, six  journalistes et  trois doctorants  ont été nominés.

Le processus de soumission a été lancé depuis le 26 juillet à l’occasion du lancement de la deuxième édition du Prix d’Excellence du Leadership Local. A cet effet, 125 soumissions ont été enregistrées dans la catégorie «Collectivités territoriales», 16 dans la catégorie «journalistes/ communicants» et 12 dans la catégorie «étudiants/ chercheurs».

 Suite à une évaluation rigoureuse des fiches de candidature par les membres du Comité Scientifique,  30 collectivités territoriales réparties en six catégories ont été nominées, 6 journalistes / communicants regroupés dans deux catégories de distinction ont été nominés et 03 doctorants ont été sélectionnés dans la catégorie étudiants/ chercheurs.

 Pour les collectivités territoriales, les  nominées dans la catégorie « Efficience budgétaire » sont : les communes de DAROU MOUSTY, MONT ROLLAND, THIAKHAR,YEUMBEUL NORD et  KOULINTO. Dans la catégorie « Transparence et reddition des comptes » sont nominés  les communes de DAKATELY, de DIAOBE KABENDOU, de MEDINA YORO FOULAH,de SALEMATA et du Conseil Départemental de SALEMATA. Pour ce qui est de la catégorie « Inclusion, égalité et équité », les  communes  de LOUGA, de NDIAFFATE, de PIKINE EST, de MERERO et le Conseil départemental de KAOLACK ont été nominés. Dans la catégorie « Territorialisation des politiques et agendas internationaux de développement »,  les communes de de KEUR M’BOUCKI, de  NDORNA  et les conseils  départementaux de KEDOUGOU et de Louga et la Ville de Thiès  ont été nominés. En ce qui concerne la catégorie «  Solidarité et assistance aux communautés vulnérables », les communes  de KEREWANE, de SAINT-LOUIS, ZIGUINCHOR et les Conseils Départementaux de  MATAM et  de KAFFRINE, ont été sélectionnés. Enfin dans la catégorie « Participation et Engagement des  Citoyens et des communautés »,  les Communes  de NIAKHENE, de LINKERING, de SANDIARA, de TAMBACOUNDA  et de  PAKOUR, ont été nominées.

Pour les journalistes/ communicants, les   nominés  dans la catégorie « Presse écrite » sont Saer Sy de l’Observateur, Baba Mballo du Quotidien Walfadjri ,Fara Michel Diéye et Maguette Ndong du Quotidien national « Le Soleil ». Dans la catégorie «Documentaire Tv), Cheikh Saad Bou Séye de Ndarinfo et FatouWarkhaSambe de Warkha Tv, ont été nominés.

Concernant la catégorie « Etudiants/chercheurs », 03 doctorants ont été nominés à savoir Bada Ba de l’UCAD, Rougyatou Ka de l’UGB et Samba Lawbé Mbaye, de l’Université Alioune Diop de  Bambey( UADB), par ailleurs Directeur de l’Agence Régionale de Développement( ARD) de Diourbel.

Les présentations au Grand Théâtre les 21 et 22 Novembre pour départager les nominés

La deuxième étape du processus se tiendra les 21 et 22 Novembre au Grand Théâtre de Dakar où tous les nominés seront appelés à présenter leurs projets,  productions médiatiques, bonnes pratiques et expériences devant un jury et le grand public. A l’issu de ces épreuves de présentations appelées conférence d’apprentissage par pairs,  18 collectivités territoriales, 02 journalistes/ communicants et un doctorant  seront primés. Ces derniers recevront leurs trophées et distinctions le 19 Décembre au Grand Théâtre en Présence du Chef de l’Etat, des membres du Gouvernement et des partenaires au développement

 Après avoir félicité les nominés, le Coordinateur Exécutif d’Enda ECOPOP, Bachir Kanouté a soutenu qu’à travers l’instauration du Prix d’Excellence, ils ont voulu, encourager la production de produits médiatiques de  qualité et donner une meilleure visibilité aux innovations dans la gouvernance territoriale au Sénégal.

Revenant sur le nombre des soumissionnaires qui a connu une large hausse par rapport à la première édition, M. Kanouté a justifié cette progression par l’organisation d’une tournée d’information et de promotion dans les 14 régions du pays. A cela s’ajoute une communication institutionnelle et digitale pour la vulgarisation et la promotion de la deuxième édition du Prix d’Excellence.

Toutefois, le Président du Comité Scientifique,  Alioune Badiane souhaiterait  qu’il y ait plus de soumissionnaires au regard du nombre des  collectivités territoriales au Sénégal. A l’en croire, même s’il y a 125 collectivités territoriales  qui ont déposé leur candidature, cela représente à peine 25 % du nombre total des collectivités territoriales. Pour M. Badiane, l’objectif c’est d’atteindre les 50% pour les prochaines éditions.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here