Spread the love

Les populations du Bafing résidents à Abidjan veulent contribuer de façon significative au développement et à la valorisation des atouts de cette région. Le 16 janvier, à l’hôtel Belle Côte à la Riviera Palmeraie, ils se sont retrouvés en grand nombre pour présenter la nouvelle association qui va leur permettre d’atteindre cet objectif.

Dénommée Famille des générations pour l’essor du Bafing (Fageb), cette organisation regroupe 84 cadres originaires de la région, notamment Moussa Sanogo, ministre du Budget et du Portefeuille de l’État et Sarah Sako, 1ère vice-présidente du Senat et de nombreux jeunes étudiants et travailleurs. Fageb se veut un cadre de rencontre, d’échanges, de partage et de réflexion sur les actions à mener pour le développement de la région dont le chef-lieu est Touba.

Lors du lancement des activités de cette association, son président Moussa Diomandé, a indiqué que « la Fageb avait pour objectif principal de faciliter l’autonomisation de porteurs de projets, de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations et de mobiliser auprès de ses membres et des opérateurs économiques de la région des ressources ».

Pour ce faire, un fonds dénommé « Diêmanly » (apporter de l’aide en Mahouka) d’un montant de 100 millions de FCfa, dédié uniquement à l’investissement, sera mis en place. Pour lui, cette association de développement vient aussi apporter une pierre à l’édification de la région riche de par sa culture. « Chaque cadre doit jouer son rôle dans cette nouvelle ouverture au monde à laquelle la Côte d’Ivoire en général, et le Bafing en particulier, fait face », précise-t-il.

Et le président de la Fageb invite le conseil de gestion de l’association constitué uniquement de cadres à déterminer les activités, les projets et les stratégies de financement pour les exécuter. Quant au comité d’organisation de l’association au sein duquel se trouvent de nombreux étudiants et autres, il appelle à rester focus sur ses missions pour réussir le développement de la région.

Pour permettre aux ressortissants du Bafing résidant à Abidjan et partout dans le monde de suivre les activités de la région, Moussa Diomandé a annoncé la mise en place d’une télévision numérique (Fageb tv) et d’un compte Facebook.

Pour sa part, le ministre Moussa Sanogo, fils de la région, s’est dit heureux de l’initiative de la jeunesse et les a invités à aller plus loin dans leurs actions pour le développement du Bafing. Parce que, précise-t-il, « nous sommes tous appelés à servir notre région, et au-delà, la Côte d’Ivoire ».

Quant au parrain de l’association, Latif Koné, cadre des Impôts, il a prodigué des conseils à ses filleuls pour maintenir l’association en vie. A ce titre, il les a invités à la rigueur, la discipline et à l’intégrité durant leur mandat. « Soyez humbles car la grandeur des hommes se mesure à leur modestie », conseille-t-il.

fratmat.info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here