En moins d’une semaine le ministre de la gouvernance territoriale a visité deux grandes expériences qui concernent le secteur de la décentralisation.
Première étape : vienne, en autriche Yaya Abdoul KANE a vu l’évolution d’un registre national d’État civil bien accomplie. Dans ce pays l’imprimerie nationale qui est prête à accompagner le Sénégal s’occupe de toutes les pièces liées aux actes d’État civil. Elle a presente une offre technique que le ministre a validé et instruit ses services à travailler avec la partie autrichienne dans le pragmatisme pour trouver les bonnes formules d’un partenariat gagnant gagnant. Un registre national de l’état civil faciliterait l’accès aux pièces et tout autre document administratif. Pour le ministre cette option est dictée par la volonté de notre pays à migrer vers l’émergence.
Après vienne la délégation de la gouvernance territoriale a atterrit à Milan. Sur place aussi une autre offre. Cette fois ci il s’agit du secteur du traitement des déchets. NIDEC, une industrie moderne avec un chiffre d’affaire qui dépasse 13 milliards de dollar convoite le Sénégal. Yaya Abdoul KANE a visité l’usine de traitement des déchets de Ancona avant de demander une exposition de l’offre technique. Après une concertation avec les services compétents de son département le ministre a promis aux partenaires de soumettre le tout à la validation du Premier ministre et du président Macky SALL. Avant de quitter l’Italie , la délégation a aussi visité l’usine de NIDEC implantée à Milan. Pour le ministre Yaya Abdoul KANE le Sénégal gouverné par Macky SALL est un pays convoité. Les partenaires viennent de tous les horizons. Mais ce qui intéressant c’est qu’aujourd’hui avant qu’un partenaire ne s’installe il est impératif de voir ce qu’il peut apporter et ce qu’il propose. C’est pour cette raison qu’il a tenu à aller à la rencontre des partenaires qui souhaitent s’installer au Sénégal. Il était entouré de ses techniciens qui de mains de maître ont pu décortiquer les forces et faiblesses de chaque offre technique, ce qui a permis d’apporter les correctifs nécessaires. Pour vienne le ministre était avec les agents du centre national de l’état civil et pour milan et Ancona il a fait appel aux compétences de l’UCG pour bien analyser l’apport futur de ces projets sur la marche de notre pays vers l’émergence. Ce qui ressort un type de management nouveau au ministère de la gouvernance territoriale. Pour le ministre, tout ce fait en parfaite intelligence avec les services concernés et en responsabilisant chaque acteur dans son domaine. Il faut aussi selon le ministre mettre en avant l’intérêt supérieur du Sénégal dans toute démarche impliquant des partenaires qui souhaitent s’installer chez nous.

Thierno SY/MGTDAT


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here