Les collectivités territoriales doivent s’orienter vers des financements innovants, a soutenu samedi, le directeur général de la Comptabilité publique et du Trésor, Cheikh Tidiane Diop. « La réflexion sur le financement des Collectivités territoriales au-delà de la fiscalité locale devra s’orienter vers des financements innovants telles que le recours au marché financier et les partenariats public-privés », a-t-il notamment indiqué. 

M. Diop s’exprimait lors d’un diner-débat de l’amicale des inspecteurs du trésor du Sénégal sur le thème : « Le financement du développement local, quel partenariat entre le Trésor public et les collectivités territoriales sénégalaises ? ». « En effet, les besoins de financement des programmes de développement local sont souvent au-delà des ressources issues des dotations de l’Etat et de la fiscalité », a-t-il soutenu. 

Il a souligné la nécessité de renforcer le cadre normatif de gestion des collectivités territoriales pour encadrer et mieux orienter les ressources vers l’investissement qui constitue le meilleur levier pour répondre aux préoccupations des populations. « La réussite de la politique de décentralisation appelle une interaction positive entre les différents acteurs notamment entre les comptables et les ordonnateurs locaux », a-t-il estimé. 

L’animation technique de cette activité a été assurée par Cheikh Ndiaye, Secrétaire général de Sénégal, Moundiaye Cissé, Directeur exécutif de l’ONG 3D et Abdou Khadre Ndiaye, Maire de Gaya. Dans sa communication l’ancien directeur du secteur public local est largement revenu sur les opportunités qu’offre la réforme de l’acte 3 de la décentralisation. Selon lui les collectivités territoriales sont aujourd’hui plus autonomes pour exploirer pratiquement tous les mécanismes de financement du développement local.

Pour sa part, le Directeur de l’ONG 3D a éxé sa communication sur la place du citoyen dans la territorialisation des politiques publiques avec l’acte 3 qui a érigé en principe la participation citoyenne.

Le Maire de Gaya, Abdou Khadre Ndiaye, lui est revenu sur les principales difficultés auxquelles sont confrontées les collectivités territoriales dans la mobilisation des ressources financières. Il a ainsi invité l’Etat à augmenté les fonds transférés et la part des collectivités territoriales sur les différentes taxes à l’image des pays du nord et de l’Afrique centrale.

A travers cette activité l’Association des inspecteurs du trésor souhaitent ainsi poser les bases d’une franche collaboration entre le trésor public et les collectivités territoriales.

Avec Aps


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here