a deuxième édition du Forum Africain des Managers Territoriaux et des Instituts de Formation ciblant les Collectivités Territoriales s’est tenue les 25 et 26 avril 2018 à l’hôtel BE LIVE à Saidia (Royaume du Maroc, Région de l’Oriental). La rencontre était co-organisée par le Ministère de l’Intérieur du Royaume du Maroc, l’Association des Régions du Maroc (ARM), l’Association Marocaine des Présidents des Conseils Communaux (AMPCC), le Conseil de la Région de l’Oriental, et Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) dans le cadre des actions de l’Académie Africaine des Collectivités Territoriales (ALGA, Africa Local Government Academy).

250 participants de 35 pays ont pris part au forum, parmi lesquels, des Ministres, des Présidents d’Associations des Autorités Territoriales, des Présidents et des Directeurs d’Instituts de Formation, des cadres des administrations territoriales, des experts en gouvernance locale, des composantes de la Société Civile et du secteur privé.

La deuxième édition du Forum s’est tenue sous le thème : «Se mobiliser pour le développement du capital humain des collectivités territoriales : une exigence clé pour l’atteinte des objectifs du Développement Durable».

Monsieur Abdennbi BIIOUI, Président de la Région de l’Oriental à présidé les travaux auxquels ont également pris part les personnalités suivantes: Son Excellence Madame Paulita WIE, Ministre Déléguée chargée des affaires urbaines du Libéria, le Général Mohamed kamal Hussein BENDARY, Secrétaire Général du ministère du développement communal d’Egypte, Monsieur Mouaad JAMAI, Wali de la Région de l’Oriental , Monsieur Mohamed MBARKI, Directeur Général de l’Agence de Développement de l’Oriental , Monsieur Mohamed BENKADDOUR, Président de l’Université Mohammed Premier d’Oujda (UMP), Monsieur Omar Ben ISMAIL, Président de la commune de Saidia, Monsieur Jean Pierre Elong MBASSI, Secrétaire Général de CGLU Afrique.

Les différentes allocutions ont relevé l’importance d’investir dans le capital humain afin d’assurer le développement local et faire en sorte que les métiers des collectivités soient parmi les premiers choix de carrière des jeunes africains entrant dans la vie professionnelle. Les intervenants sont également revenus sur la portée symbolique de la tenue de ce forum dans la région de l’Oriental. Cette région a joué un rôle de premier plan dans le mouvement des pays africains contre la colonisation, dans la relation entre l’Afrique subsaharienne et l’Afrique méditerranéenne et dans la construction d’une conscience africaine.

Ont contribué aux travaux les représentants des instituts de formation et des organisations tels que : l’Africa Capacity Building Foundation (ACBF), l’African Association of Public Administration Management (AAPAM), l’International City/County Managers (ICMA, Etats Unis), State Agency for Public Service and Social Innovation under the President of the Republic of Azerbaijan(ASAN), l’Université d’Al Akhawayn d’Ifrane (Maroc), l’Institut Internationale des Sciences Administratives (IISA) , l’Ecole de la gouvernance du Kenya (KSG), Transparency Maroc, Marchika Med et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM-Maroc).

Au cours des deux journées du forum les participants ont débattu et formulé des recommandations autour des quatre thématiques suivantes :

* Investir dans le capital humain dans l’administration publique africaine ;

* Les nouvelles exigences en ressources humaines des collectivités territoriales induites par les objectifs du développement durable ;

* Mobiliser le capital humain des administrations territoriales pour le développement et l’attractivité économique des territoires ;

* Coopérer pour améliorer la performance du capital humain des collectivités territoriales d’Afrique.

Le Forum a aussi servi de cadre pour la tenue de l’assemblée générale constitutive du Réseau Africain des Responsables des Ressources Humaines des Collectivités Territoriales dénommé « Local Africa HR-Net ».

28 responsables des ressources humaines des collectivités territoriales issus de 20 pays d’Afrique ont pris part à cette assemblée générale qui a adopté le règlement intérieur du Réseau et fixé ses objectifs à savoir:

* Porter la voix commune des responsables des ressources humaines des collectivités territorial aux niveaux local, national, régional et continental ;

* Diffuser les bonnes pratiques en matière de gestion des ressources humaines au sein des collectivités territoriales en Afrique ;

* Améliorer de façon continue et durable la compétence professionnelle des membres et enraciner chez eux la culture de la performance, du service rendu aux populations, la pratique du travail collaboratif en réseau ainsi que l’apprentissage par les pairs ;

* Participer aux travaux et soutenir les initiatives de l’Observatoire des Ressources Humaines des Collectivités Territoriales d’Afrique et plus particulièrement à la production du rapport sur : « l’Etat des Ressources Humaines des Collectivités Territoriales en Afrique », que CGLU Afrique publie tous les trois ans à l’occasion des Sommets Africités. La 8e édition du sommet Africités est prévue du 20 au 24 novembre 2018 à Marrakech (Maroc).


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here