Le Premier ministre guinéen Ibrahima Kassory Fofana a annoncé samedi à la télévision nationale que le développement local à la base du pays pourrait bénéficier d’un financement de deux mille milliards de francs guinéens (217 millions de dollars), pour le compte de l’exercice 2019-2020.

Selon lui, le gouvernement guinéen et les partenaires au développement, notamment la Banque mondiale et l’Agence française de développement (AFD), envisagent de travailler conjointement pour soutenir les initiatives de développement à la base, qui ont un impact direct sur les populations rurales.

Le Premier ministre a affirmé que la Banque mondiale avait confirmé la disponibilité de sa quote-part qui est estimée à 40 millions de dollars dans le montant global de financement des projets dans les collectivités rurales.

Par ailleurs, l’Agence française de développement a aussi confirmé le déblocage de 10 millions d’euros pour soutenir les efforts du gouvernement guinéen.

« Au total, les projections dont nous disposons des différentes recettes, je peux présager que les 15% vont aboutir à 650 milliards de francs guinéens soit 70 millions de dollars pour 2019 et 700 milliards de francs guinéens soit 76 millions de dollars pour 2020 », a-t-il dit.

A travers ce financement destiné aux collectivités locales, le gouvernement guinéen entend épauler les entreprises locales qui sont largement impliquées dans la création d’emploi en faveurs des jeunes dans les zones rurales.

Les projets qui seront financés dans les régions à l’intérieur du pays concernent surtout les infrastructures de développement qui permettent d’améliorer les conditions de vie des populations.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here