Le département de Kaolack est à l’honneur. En effet, il vient de se doter d’un joyau avec l’ouverture du centre de Coaching Territorial dédié aux métiers de coaching territorial.  »
Depuis 2 ans, le président du Conseil départemental de Kaolack a régulièrement voyagé au Maroc dans le cadre d’une coopération territoriale entre ledit conseil et la région Orientale du Maroc. Cette coopération a porté sur le co-développement entre les territoires, les connaissances, la formation et l’ingénierie. Le Maroc s’est développé à partir de l’ingénierie du développement et des sciences de technologie. C’est pourquoi nous nous sommes plus focalisé sur le savoir faire que sur l’argent. Et au niveau international, il n’y a qu’un seul centre de coaching territorial qui est basé dans la région de l’Oriental au Maroc. Alors, ce programme qui travaille présentement sur les filières sel et transformation des produits agricoles, est le fruit d’une convention multipartite de partenariat entre le Conseil de la région de l’Oriental du Maroc, l’organisation panafricaine précitée et les gouvernements locaux unis d’Afrique, l’agence de développement de l’Oriental du Maroc, le Conseil départemental de Kaolack etc… « , a indiqué Mahmoud Diop, directeur de l’Agence régionale de développement de Kaolack (ARD).

 » Le centre de Kaolack constitue le deuxième centre de Coaching Territorial en Afrique. Cela montre que le coaching va jouer un rôle extrêmement important pour booster l’économie de la région de Kaolack et chercher des solutions aux problèmes qui se posent pour nos filières. La première année, on a pris la filière sel et la filière transformation des produits locaux et ce sont les animateurs et le consultant qui vont travailler avec les coopératives de production de sel et les coopératives de production de produits agricoles pour voir les difficultés dans ces secteurs là et essayer de promouvoir ces filières par l’implication de tous les acteurs », a ajouté le président du Conseil départemental de Kaolack, Baba Ndiaye.

Selon le consultant, par ailleurs acteur du développement des territoires, Mr Dominique Linossier, le centre vient de sélectionner après un processus d’appel à candidatures, 8 animateurs volontaires en coaching territorial. Ainsi, ces derniers vont bénéficier de sessions de formations sur les métiers de coaching et actions de terrain entre juin et Décembre 2018.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here