Spread the love
Le Cadre de concertation des producteurs de l’arachide en partenariat avec l’Union des producteurs agricoles- dévelopment International du Québec (UPADINC) et d’autres partenaires canadiens vient de rehausser le niveau d’investissement à une population de 200 producteurs, groupements inter-villageois des communes de Kaolack, Gandiaye et Ndoffane en activité dans la filière arachide.
 
Dans cet exercice, une enveloppe de 130 millions de frs a été distribuée dans une dynamique d’assister les producteurs de la filière, mais et leur permettre surtout de développer des projets durables. Ces producteurs qui vont tous bénéficier d’une enveloppe de 400.000 frs chacun ont été sélectionnés sur la base d’une formation reçue en amont et d’une compétence avérée en technique d’exploitation agricole propre à la filière arachide. Ces prêts qui sont aujourd’hui ouverts à un système de transaction sous forme revolving avec un taux de remboursement de 100 %, selon les principes contractés tourneront en spirale entre les producteurs, regroupements et autres unions paysannes.

Dans un contexte où l’actualité prédominante toute essentiellement autour de l’emploi de manière générale et celui des jeunes en particulier, le Cadre de concertation des producteurs (Ccpa) par la voix de son président Hamidou Diop a saisi l’occasion pour lancer un appel solennel à l’Etat en faveur du développement des cultures de contre-saison sur le territoire national.

Afin que leur modèle d’intervention agricole puisse servir d’exemple et inspirer d’autres décideurs pour trouver solution à la récurrente question de l’emploi des jeunes et l’abandon que ces mêmes jeunes ont fait de la terre pendant de longues années.

Sud quotidien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here