La communication publique est globale et généraliste dans sa manière de fonctionner et de s’attacher à l’image de la collectivité territoriale dont l’institution municipale incarne la vision. Elle a pour mission d’informer les populations, anticiper leurs besoins, réaliser leurs attentes. Partie intégrante de la communication publique territoriale, le marketing territorial contrairement à sa tutelle, est spécifique, ne vise pas en général l’aspect institution mais l’aspect territorial dans son ensemble. Il a pour mission de créer un lien d’appartenance entre une collectivité territoriale et sa population, d’unifier la vision, en somme rendre commun le destin.

Il s’appuie pour cela sur un certain pilier: l’identité. L’identité n’est rien d’autre que ce qui la différencie des autres collectivités territoriales concurrentes. Cette identité permet l’identification des potentialités, forces et faiblesses de la collectivité territoriale. Il permet une communication territoriale, ancrée sur le potentiel territorial. Des informations qui permettent aux populations de changer 
de regard sur leur propre territoire. Le marketing territorial est un trait d’union entre 
la fierté d’appartenir à un territoire et une promesse d’avenir qui renforcent 
cet attachement. Pour faire prendre cette mayonnaise, il faut des actions telles que des événements locaux qui contribueront au raffermir les liens entre populations mais aussi à positionner et à vendre la collectivité territoriale à l’externe. Et pour capter l’attention de l’extérieur (bailleurs, partenaires…), il faut une identité de marque.

Celle-ci doit dépasser les slogans « J’aime ma commune », elle doit être une vision, un projet d’ensemble (municipalité et population) sur les grands objectifs innovants du territoire. Le marketing territorial permet une synergie d’action pour la promotion des grands projets de la collectivité territoriale dont la plaidoirie sera portée en grand partie par la population. Avec une telle collaboration collectivité territoriale-population, l’attraction est plus grande et le positionnement est plus facile. Le territoire se transforme en entreprise et les élus (le maire, conseillers municipaux, agents municipaux) comme des promoteurs ou commerciaux qui attirent les investisseurs ou clients vers leur produit (collectivité territoriale). Et pour trouver bon emballage au produit, l’apport de la population est importante, car celle-ci est et doit être au début et à la fin du processus d’attraction. Ainsi avec les actions combinées en interne comme en externe, les populations seront attirées par les événements, vont se sentir concernées et vont s’impliquer dans le processus. Un attachement au terroir bénéfique à la collectivité territoriale, car celle-ci auront des influenceurs et des personnes externes qui vont porter les projets et faire les plaidoiries. Elles vont s’engager de plus en plus dans le devenir de leur terroir et dans sa mutation dans tous les secteurs d’activités et de vie pour le développement et le rayonnement de leur chère collectivité. 

Mamadou Lamine Sané,

Communicant,
bayelaminesane@gmail.com


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here