Le programme national de développement de la micro finance islamique au Sénégal (PROMISE) veut accompagner 50000 micro PME et augmenter le taux d’inclusion financière de 3%, a déclaré, mardi, à Kaffrine (centre), sa coordonnatrice, Yaye Fatou Diagne. 

’’Le PROMISE ambitionne de créer 25000 nouveau emplois, d’accompagner 50000 micro PME et d’augmenter le taux d’inclusion financière de 3%’’, a dit Yaye Fatou Diagne lors d’une caravane de sensibilisation sur la micro finance islamique, à Kaffrine. Selon elle, ’’le PROMISE a pour mission d’installer la micro finance islamique au cœur du tissu économique sénégalais à travers des canaux d’assises et de mode de financement innovant très différents des approches classiques, jusqu’ici plus connues des Sénégalais’’. 

Le programme étalé sur 5 ans cible toutes les couches de la population plus particulièrement le monde rurale, les jeunes et les femmes. Elle a précisé que la micro finance islamique est basée sur ’’un contrat de partenariat’’ contrairement à la finance classique ’’inscrite dans une démarche spéculative’’.  ’’Dans la finance classique, l’argent est vendu aux plus offrants, alors que dans la finance islamique, l’accompagnement est privilégié, pour un emploi pérenne. Dans la démarche islamique, le suivi évaluation est essentiel’’, a expliqué Mme Diagne. 

Avec Aps


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here