En marge de la réunion stratégique de CGLU Afrique de l’Afrique de l’Ouest, l’Observatoire des Ressources Humaines des Collectivités Territoriales en Afrique a organisé son premier Focus Group sur « la GRH au niveau Local en Afrique : Défis, Réformes et Bonnes Pratiques » à l’Hôtel Tang Palace à Accra, au Ghana, le Mercredi 30 Mai 2018.

Le Focus Group a rassemblé une soixantaine de participant(e)s issus de huit (8) Pays de la Région (Cap Vert, Côte d’Ivoire, Ghana, Gambie, Guinée Bissau, Liberia, Nigeria, Sierra Leone), représentant les différents acteurs et parties prenantes concernés par la problématique de la Gestion des Ressources Humaines au niveau des territoires : associations nationales des collectivités territoriales ; représentants des gouvernements nationaux ; réseaux des professionnels des managers des collectivités territoriales et des syndicats des managers territoriaux ; représentants des instituts de formation ciblant les collectivités territoriales, y compris les instituts d’ancrage de l’Académie Africaine des gouvernements locaux (ALGA) ; des experts ; des cadres du secrétariat général et du bureau régional de CGLU Afrique pour l’Afrique de l’Ouest ; des représentants des partenaires au développement.

L’objectif principal de cet Atelier était d’identifier et de rassembler autour d’une table de discussions et de brainstorming, les différents acteurs et parties prenantes concernés par la GRH des collectivités territoriales d’Afrique, afin d’échanger sur les rôles et responsabilités, les défis, les bonnes pratiques, et des pistes de réformes pour l’amélioration et la professionnalisation de la GRH des collectivités territoriales africaines.

L’ouverture officielle de cet Atelier a été marquée par des messages forts de l’Honorable Président de l’Association Nationale des Collectivités Locales de Ghana (NALAG), de Monsieur le Secrétaire Général de CGLU-Afrique et du Représentant du Ministère chargé des Collectivités Territoriales du Ghana qui ont été unanimes à souligner l’urgence de l’investissement dans le Capital Humain des Collectivités Locales, de professionnaliser la GRH au niveau local et de promouvoir une gouvernance participative et inclusive à ce niveau. C’est en effet grâce aux Ressources Humaines qualifiées, motivées, compétentes et engagées que l’Afrique gagnera le Pari de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale et du Développement Local.

Les différentes interventions ont mis en évidence la place primordiale des Ressources Humaines et d’une bonne stratégie de GRH pour le Chantier de la Décentralisation et pour entourer la Gouvernance Locale des conditions de réussite, face aux rôles et responsabilités de plus en plus grandissantes qu’accomplissent les Collectivités Territoriales africaines, particulièrement pour la réalisation de leurs politiques et stratégies, mais aussi pour l’appui à la mise en œuvre de la Vision de l’Union Africaine 2063 et des Agendas mondiaux (Objectifs du Développement Durable, Nouvel Agenda Urbain, Agenda du Climat…).

Les différentes interventions ont permis de mettre en lumière les principaux défis auxquels est confrontée la GRH des collectivités territoriales en Afrique parmi lesquels : l’absence de volonté et d’engagement politique en faveur de la GRH, l’absence ou la faiblesse de politiques publiques fortes et de stratégies volontaristes pour la modernisation de la GRH des collectivités territoriales, la faible maîtrise des différentes fonctions de la GRH en général, les problèmes de recrutement, d’affectation, de statuts et de mobilité, la faible qualification du personnel des collectivités territoriales, la prédominance de l’Etat, des administrations nationales, du secteur privé et des organisations internationales sur le marché de l’emploi, le manque de moyens matériels et financiers pour attirer et maintenir les talents, l’absence ou l’insuffisance des moyens pour développer les compétences au niveau local, l’absence de coordination et de synergie entre les différents acteurs impliqués dans la GRH au niveau Local en Afrique, etc.
Le Focus Group a été l’occasion aussi pour les participant(e)s d’échanger sur des bonnes pratiques, notamment :
– Celle de Local Government Service du Ghana qui a développé des procédures et des outils permettant de planifier, de suivre et d’évaluer la performance des Ressources Humaines des ‘District Assemblies’ et mis en place des stratégies en vue de la standardisation de la GRH au niveau des collectivités territoriales du Ghana ;
– Celle du Syndicat des Agents des Collectivités Territoriales du Nigéria (NULGE) qui a acquis aujourd’hui, malgré toutes les difficultés, un puissant pouvoir de lobbying permettant de défendre efficacement les intérêts des personnels des collectivités territoriales au Nigéria.
L’ensemble des informations recueillies lors du Focus Group et des échanges auxquels elles ont donné lieu vont alimenter le Rapport sur l’ « état des Ressources Humaines au sein des collectivités territoriales en Afrique » dont la publication est prévue au cours du Sommet Africités 8 du 20 au 24 Novembre 2018. Les prochains Focus groupes se tiendront au Maroc et au Burkina Faso.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here