Le fond spécial d’équipement et d’intervention intercommunal (FEICOM) vient de primer à Yaoundé la Commune de Garoua IIème pour ses efforts incommensurables dans la promotion de l’épanouissement de la femme.

L’exécutif  municipal de la commune de Garoua IIème  œuvre au quotidien pour l’épanouissement de la femme. Une qualité qui lui est  reconnue au niveau national. La preuve, sur les projets présentés par 360 communes du Cameroun, celui portant sur l’autonomisation de la femme présenté par la commune d’arrondissement de Garoua IIème, a su magistralement décrocher le prix national Feicom de meilleures pratiques communales de développement local. Un projet mis en œuvre par l’exécutif  municipal et ses partenaires qui viennent de bénéficier de 50 000 000 de Fcfa. Pour Ibrahima Barkindo, maire de Garoua IIème : « c’est la création des associations de femmes pour l’épargne et le crédit, un fond propre », dit le magistrat municipal pour préciser la nature du fonds reçu.

Le fonctionnement de ce crédit 

Des mécanismes bien définis sous-tendent le fonctionnement du crédit : « Les femmes se recrutent entre elles cotisent chacune selon sa capacité financière et économique. Et après une période donnée, elles s’octroient des crédits entre elles selon le niveau d’épargne que chacune d’elles a fait », explique le Maire Ibrahima Barkindo.

L’objectif  final assigné à ce crédit étant celui de faire de la femme une véritable actrice de développement : « ces femmes ont été formées pour que cet argent soit destiné à la création d’une activité génératrice de revenus pour qu’elles puissent avoir une certaine autonomie financière afin de réduire la dépendance de la femme vis-à-vis de l’homme ». ajoute en substance l’élu local qui n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. « Nous allons utiliser la somme reçue pour créer une coopérative et ça sera l’apport personnel de ces femmes-là qui pourrait permettre à la commune de rechercher d’autres financements afin de pouvoir renforcer les épargnes des différentes femmes », a conclu le Maire de Garoua IIème. Un projet qui devra continuer au niveau international l’année prochaine et ce sera au Qatar. 

agencecamerounpresse.com


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here