Les conseillers municipaux de la commune de Ndoffane, ont voté samedi, à l’unanimité, la délibération d’une parcelle d’un hectare pour la construction d’un centre de traitement de déchets, dans le cadre de la mise en œuvre du projet de l’agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ).  

Selon le maire Mame Samba Ndiaye, « cette parcelle est affectée au GIE « Ndoffane propre et vert ». Le projet de la coopération allemande a ciblé certaines communes du Sénégal parmi lesquelles Ndoffane pour les aider à s’approprier véritablement la problématique de la propreté.  Il souligne aussi que ce projet va procéder au recrutement, sous rémunération, de 100 jeunes de la commune, qui « vont travailler pendant deux mois à rendre leur localité propre ». « Le traitement des déchets est la véritable problématique au Sénégal et Ndoffane ne fait pas exception.

La municipalité n’a pu prendre en charge que le nettoiement quotidien du marché central mais 40 GIE ont été mis en place dans les différents quartiers, dotés de matériaux de nettoiement », a-t-il dit.  « Mais la vraie équation était le dépotoir et de traitement des ordures et avec ce centre de traitement qui verra bientôt le jour grâce au projet GIZ, ce problème ne sera définitivement réglé », a mentionné Samba Ndiaye. Par ailleurs, sept conseillers municipaux ont été installés, samedi, par le sous-préfet du département de Koumbal , Abdoulaye Daouda Sall, en remplacement de sept autres qui ont été démis de leurs fonctions pour « absentéisme répété ».  « Avec le respect strict de la loi et en suivant la procédure légale, je viens d’installer sept conseillers municipaux en remplacement de sept autres démis de leur fonction pour des raisons d’absentéisme répétés », a dit à la presse M. Sall.

APS


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here