Le Gouverneur de la région de Maradi M. Zakari Oumarou, a remis, hier après-midi, le document du Schémas d’aménagement foncier (SAF) de sa région au ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Albadé Abouba, en vue de son adoption par le Gouvernement. C’était au cours d’une cérémonie officielle qui s’est déroulée à l’hôtel Radisson de Niamey, en présence du Haut Commissaire à l’initiative 3N, du représentant des partenaires techniques et financiers, ainsi qu’une forte délégation venue de Maradi. Presque deux ans après Dosso, Maradi est la deuxième région qui soumet à l’appréciation du gouvernement ce document important pour le développement durable dans nos régions.

Apres avoir reçu le document du SAF Maradi, le Ministre d’Etat Albadé Abouba a félicité le comité technique en charge de son élaboration pour «l’excellent travail abattu» pendant près de 7 ans. Il a indiqué que les chiffres fournis «sont suffisamment éloquents et démontrent tout le sérieux qui a prévalu dans le processus d’élaboration de ce document». En effet, l’élaboration du SAF Maradi a nécessité l’organisation de 8 ateliers nationaux, de 12 ateliers régionaux, de 82 ateliers communaux, et la participation de 153 ONGs avec 12 consultations différentes pendant près de 7 ans.

Le ministre d’Etat Albadé Abouba a expliqué que la remise de ce document coïncide avec l’ouverture prochaine du Salon de l’agriculture, de l’hydraulique, de l’environnement et de l’élevage (SAHEL) au cours duquel une conférence est programmée pour parler essentiellement des Schémas d’aménagement foncier. Il a insisté sur le fait que les SAF des autres régions doivent être mis en chantier «pour que notre pays puisse disposer progressivement de cet instrument qui est fondamental dans la mise en œuvre de toutes nos politiques de développement». Enfin, le ministre Albadé Abouba a souligné la disponibilité du Comité national du code rural dont il assure la présidence, à tout mettre en œuvre pour l’adoption du SAF Maradi par le Gouvernement et son financement.

Avant de remettre le document du SAF Maradi au ministre d’Etat Albadé Abouba, le Gouverneur de Maradi, M. Zakari Oumarou, a souligné la région de Maradi est la 2ème à se doter d’un tel document. Cette situation, a-t-il poursuivi, n’est pas fortuite car ces deux régions connaissent une pression sur les ressources naturelles occasionnant souvent des conflits et même des morts. «C’est vous dire tout l’intérêt que nous accordons à ce processus légal qui requiert un travail de coordination et de suivi permanent de l’ensemble des autorités de la région et nous souhaitons vivement son aboutissement pour nous offrir un outil et un cadre légal de gestion du foncier rural», a ajouté M. Zakari Oumarou.

Pour, l’Ambassadeur, Chef de la délégation de l’Union Européenne au Niger, s’est réjouie, au nom des partenaires techniques et financiers, de la profondeur du travail accompli et de sa durabilité car conçu pour une durée de 25 ans. Au vue des défis humanitaires actuels, SE Denisa-Elena IONETE estime que ce document a une immense pertinence pour le présent et pour le futur. «La préparation d’un tel document a été aussi pour nous, partenaires techniques et financiers, un moment important pour pouvoir fournir un accompagnement qui reste pertinent et qui permet en même temps aux autorités nationales et locales de prendre leurs pleines responsabilités», a indiqué Son Excellence Denisa-Elena IONETE.

D’ores et déjà, le Gouverneur Zakari Oumarou a pris un arrêté portant création d’un Comité régional de plaidoyer pour l’adoption et la mobilisation de financements du SAF de Maradi et qu’il préside.

Souleymane Yahaya(onep)


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here