Ce projet de mise en place de l’Observatoire est un outil de suivi des politiques publiques de décentralisation et de développement local. Il vise, à offrir aux différentes parties prenantes au développement local, une plateforme d’échanges, de surveillance et de réflexion multi-acteurs et à apporter un véritable outil d’aide à la décision. De manière spécifique, il devra mettre en place un dispositif de collecte et de systématisation de l’information territoriale, d’animation d’espace commun d’interaction entre acteurs, de suivi et d’évaluation de la décentralisation et du développement local.

Contexte & justification

Dans le contexte politique actuel, caractérisé par un engagement fort de l’Etat à mettre en œuvre l’Acte III de la décentralisation et à promouvoir des territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable, il est nécessaire et important que la question de l’appropriation des TIC au niveau national et local soit davantage prise en compte par les pouvoirs publics, en général, et les collectivités locales, en particulier, tant du point de vue de la gouvernance locale que de l’économie locale. Dans le cadre de la mise en œuvre de ses missions, l’Agence de Développement local (ADL), en tant que structure d’appui conseil des collectivités locales, envisage la mise en place de l’Observatoire national de la Décentralisation et du Développement local (ONDDL).

L’ONDDL s’appuie sur des comités à l’échelle locale (régions, départements et communes). L’ONDDL offre aux différentes parties prenantes une plateforme d’échanges, de surveillance, de consultation et de réflexion multisectoriels, multi-acteurs et multiniveaux sur les enjeux de la participation. Il constitue un réseau de collecte et de traitement d’informations des politiques de l’Etat en matière de décentralisation et du développement local. Il joue un rôle d’interface entre les différents acteurs du secteur afin d’assurer la coordination et l’harmonie des interventions.

C’est un véritable outil d’aide à la décision permettant à l’ADL d’évaluer et de faire des propositions d’orientation sur les politiques grâce à un ensemble d’indicateurs mis à jour périodiquement. C’est aussi un outil de suivi, de gestion et de communication. Outre la spécificité multi-niveau et la dimension multisectorielle, il convient de mentionner l’importance de la diversité et de la pluralité des acteurs de l’ONDDL. Cette multiplicité d’acteurs dans l’architecture de l’ONDDL est un élément clé pour l’enrichissement des expériences et le renforcement des capacités d’observation et d’évaluation à développer. En vue de faciliter une plus forte participation des acteurs, les règles de fonctionnement de l’ONDDL seront souples et inclusives. L’ONDDL peut être défini aussi comme un organe de contrôle de conformité des transferts de l’Etat vers les collectivités locales qui se chargera de la redéfinition des critères de répartition de ces fonds, de l’encadrement des élus pour éviter au maximum les détournements d’objectifs.

Mission générale

L’objectif général de l’observatoire national de la Décentralisation et du Développement local est de contribuer à une plus grande synergie et efficience dans la conception, la réalisation, le contrôle, le suivi et l’évaluation des politiques de décentralisation et de développement local.

Missions spécifiques

Plus spécifiquement, l’ONDDL vise à :

  • collecter, systématiser et gérer l’information relative à la mise en œuvre de la politique de décentralisation et de développement local ;
  • faire le partage et la diffusion de l’information recueillie ;
  • faire le suivi et l’évaluation des projets ;
  • offrir un espace commun d’interaction et d’échange entre les différents acteurs impliqués dans les processus de décentralisation et de développement local.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here