L’Ong Enda Ecopop a partagé avec les associations et réseaux de journalistes du Sénégal, le prix d’excellence du Leadership local à travers un petit- déjeuner de presse tenu à son siège , ce mardi 18 septembre.
A cet effet, les hommes de média présents à la rencontre se sont engagés à accompagner l’initiative mais aussi à partager l’information dans leurs différentes plateformes. Et cela dans le but de susciter l’intérêt et l’engouement des journalistes et des communicants à davantage investiguer les questions de gouvernance territoriale et de participation citoyenne dans leurs produits médiatiques.
Dans la perspective d’assurer une meilleure compréhension de l’initiative, une série d’activités d’information et de partage de l’évènement a été initiée tant au niveau national que local afin de faire adhérer tous les acteurs cibles.
C’est dans ce cadre que s’inscrit ce petit déjeuner de presse d’échange avec les journalistes et communicants qui s’est tenu à la salle de conférence Multimédia de Enda Tiers Monde.

Le challenge de partager cette initiative avec les hommes de média, constitue un enjeu important pour la promotion et la vulgarisation du Prix d’Excellence du Leadership Local. Cette rencontre a permis au Coordinateur Exécutif de Enda Ecopop, Bachir Kanouté, de présenter les enjeux et les opportunités du Prix d’Excellence du Leadership local. A cette occasion, M. Kanouté a évoqué quelques éléments de contexte en rappelant l’adoption par les Chefs de l’Etat lors du 23e sommet de l’Union Africaine(Ua) à Malabo, en juin 2014 de la charte Africaine des valeurs et principes de la décentralisation. Pour ce qui est du Sénégal, le responsable d’Enda Ecopop a mentionné la réforme de l’Acte 3 de la décentralisation pour des collectivités territoriales plus compétitives et performantes. C’est dans ce registre qu’il a souligné l’adoption du Code général des Collectivités Territoriales à travers la loi 2013-10 du 28 Décembre 2013 qui érige la participation citoyenne en principe de gouvernance au même titre que la libre administration des collectivités territoriales.

A cette occasion, le responsable de la communication à Enda Ecopop, Cheik Ndong a présenté les termes de référence de l’appel à candidature du meilleur produit médiatique sur la gouvernance participative. Présentation qui a suscité plusieurs questions et suggestions surtout en ce qui concerne le genre rédactionnel et les critères d’évaluation pour les différents supports médiatiques (Presse écrite, audiovisuel). Sur ce point, les journalistes ont suggéré pour la presse écrite un reportage compris entre 10.000 et 20.000 signes au lieu de 5.000 et 7.500 signes. Pour la radio, il a été demandé un reportage 6 minutes au maximum et un documentaire audiovisuel de 13 minutes au maximum pour la télévision.

Dans le sillage, les journalistes ont aussi demandé de repousser la date butoir pour le dépôt des candidatures qui était initialement fixé au 30 septembre. Les responsables d’Enda Ecopop n’ont pas trouvé d’inconvénients à cette demande et ont promis en concertation avec le Comité scientifique d’étudier la possibilité de prolonger le délai d’une semaine à deux.
A travers ce petit- déjeuner de presse, les hommes de média ont vraiment manifesté leur intérêt à soumettre leur candidature mais aussi d’accompagner l’initiative à travers un partenariat durable avec l’Ong Enda Ecopop en collaboration avec le Ministère de la Gouvernance Territoriale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire qui assure le portage institutionnel du Prix d’Excellence du Leadership Local.

C.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here