Dans le cadre son projet « Baromètre de mesure de l’action des élus locaux dans la promotion des droits des communautés des zones minières dans les régions de Kédougou, de Matam, de Saint-Louis et de Thiès », Enda Diapol( Dialogues, Prospectives Politiques) a organisé le jeudi 19 Septembre, un atelier d’information et de sensibilisation des acteurs des médias sur la plateforme Baromètre de l’Engagement Citoyen (BEC).

L’objectif de cette plateforme pour la gouvernance, la transparence et la participation citoyenne dans les industries extractives est d’offrir l’opportunité aux collectivités territoriales d’intervention du projet de communiquer publiquement sur les actions initiées et les résultats obtenus dans la promotion et la protection des droits des communautés.

Selon le Coordonnateur du Projet, M. Mandiang, l’outil de mesure de l’engagement citoyen appelé « Baromètre » est constitué de 4 grands critères à savoir la  présence aux sessions du Conseil municipal , la participation aux actions et aux prises de décision au sein du conseil et au niveau communautaire, la prise d’initiatives au sein du conseil et au niveau communautaire et l’existence d’interactions (élus, communautés, sociétés minières, Etat) .

A cela s’ajoute , 19 indicateurs de mesure des performances ainsi qu’une grille d’évaluation. A en croire, M. Mandiang,  à travers  des enquêtes périodiques,  l’outil est administré tous les six mois à un échantillon d’élus territoriaux (20/zone) et de leaders d’OSC (24/zone), avec une attention particulière portée sur les femmes et les jeunes. Les résultats de ces enquêtes sont ensuite consignés dans un rapport diffusé dans la plateforme digitale du Baromètre. Et d’ajouter : « il est important pour Enda Diapol et pour Oxfam que cette plateforme soit connue et utilisée par le public ».

C’est dans ce cadre que s’inscrit cet atelier de sensibilisation au profit des journalistes notamment  l’Association des journalistes pour la Transparence dans les Industries Extractives(AJTREX).

L’atelier a été aussi une occasion de renforcer les capacités des journalistes qui pour l’essentiel étaient membres de l’Ajtrex en écriture web et investigation digitale. La rencontre a aussi permis aux responsables de Enda Diapol de dégager des pistes de collaboration avec les hommes de média pour l’animation de la plateforme du Baromètre de l’engagement citoyen mais aussi de tenir compte de leurs suggestions pour l’amélioration du contenu de l’outil.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here