C’est un montant total de 1.005.452.566 FCFA qui sera mobilisé par l’Agence de développement Local (ADL) et ses partenaires pour le financement de 440 projets sélectionnés dans le cadre de la mise en œuvre du Projet « BT/PSE » (Bourses territoriales pour un Sénégal émergent) dans le département de Tampacounda. Les différents bénéficiaires ont reçu des accréditations ce jeudi 06 février 2020 à Tamba aucours d’une cérémonie qui s’est déroulée en présence du Préfet du département de Tambacoun venu présider l’activité, du Directeur général de l’ADL  Malal CAMARA et du Président du Conseil départemental Syna CISSOKHO.

Cette initiative entre dans le cadre du Programme d’Amélioration de la Gouvernance de l’Economie locale développé par l’Agence de Développement local.  L’ADL accompagne les collectivités territoriales à développer des circuits courts de financement à travers le modèle  » BT/PSE ». Un dispositif tripartite impliquant l’ADL, les départements et les institutions de microfinance, notamment le Crédit Mutuel du Sénégal (CMS). Cette démarche qui se veut une co-construction met en synergie un ensemble de parties prenantes, donnant à chacun, dans son domaine de compétences, la possibilité de jouer pleinement son rôle pour la transformation structurelle de l’économie locale.

Pour ce premier appel à projets lancé à Tambacounda, 440 projets ont été sélectionnés. Ces concernent essentiellement les secteurs productifs locaux (aviculture, embouche, artisanat local, commerce, etc.). Le positionnement des BT/PSE d’un montant total de 141 067 954 FCFA par l’ADL et le Conseil départemental de Tambacounda permet à terme, grâce à l’effet de levier (ADL-CD-CMS), de financer les 440 projets sélectionnés pour un montant global de 1.005.452.566 FCFA.

Le programme se déploie aussi dans le département de Koumpentoum où un atelier de sensibilisation des acteurs est prévu ce jeudi 07 février 2020.

Concernant le volet renforcement des capacités et accompagnement des bénéficiaires, Monsieur Mamadou DIONE, Directeur de la Promotion et du Développement territorial de l’ADL et coordinateur dudit Programme, a souligné la mise en place d’une Cellule d’appui et de Suivi Évaluation (CASE) qui implique les services techniques déconcentrés. Cela permet d’encadrer les bénéficiaires, de faciliter le remboursement et d’assurer la durabilité de ce dispositif de financement.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here