Les jeunes intellectuels de la ville de Thiadiaye invitent l’équipe municipale à s’ouvrir davantage à la population. Ce, par une approche participative comme le stipule l’acte 3 de la décentralisation, ces jeunes veulent contribuer au développement de leur terroir qui, selon eux peine à décoller. Ils prononçaient en marge de la deuxième édition de la journée de consultation gratuite.

« Ce qu’on aimerait aujourd’hui, c’est d’amener le Conseil municipal à communiqué avec sa population, puisque nous avons constaté qu’il y a un manque d’information. On nous a parlé de l’acte 3 de la décentralisation à travers la gestion participative. Mais aujourd’hui, on ne sent pas cette participation citoyenne », dénonce Balla Gueye, consultant environnementaliste.

M. Gueye, au micro de Zik Fm invite, « à créer une plateforme, ou bien un canevas pour que ces jeunes puissent contribuer au développement de la localité ».

Poursuivant ses propos, il ajoute : « Thiadiaye, pratiquement, manque de tous. Il y a un problème d’assainissement, le problème de foncier, manque d’eau potable. L’axé à l’eau potable est un problème l’électricité, également, pose problème ».

pressafrik.com


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/senterritoires.com/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here